Des formes de liens aux éléments écologiques primordiaux (air, terre, eau). Source sacrée et palmeraie menacée, Tiznit (sud-­Maroc)

 

Troisième séminaire sur les attachements et formes de valuation de l'environnement

Après le séminaire de Mars 2016 organisé à l’occasion de la visite de Chris Raymond, et celui de novembre 2016 avec Patrick Devine-­Wright et Tara Quinn, l'antenne montpelliéraine de NSS-Dialogues et Sociopolis, avec le soutien de la MSH Sud et d'Agropolis International, ont le plaisir de recevoir Marc BREVIGLIERI.

Vendredi 25 mai, 9h30-12h

Montpellier, MSH Sud, Site Saint-Charles 2, salle 006


Programme


9h30-10h15

Marc Breviglieri : Des formes de liens aux éléments écologiques primordiaux (air, terre, eau). Source sacrée et palmeraie menacée, Tiznit (sud-Maroc)
Marc Breviglieri est Professeur à la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (HETS-­Genève) et chercheur au Centre de recherche Ambiances Architectures Urbanités (CNRS). Ses thèmes de recherche touchent aux configurations et aux aménagements variés de l’habitation humaine, aux apprentissages de la vie commune, aux dimensions liant corps et espace et enfin aux questions d’ordre affectif, éthique et politique posées par l’expérience du soin. Il développe actuellement une ethnographie sur les manières dont certains habitants et collectifs d’une région pré-­saharienne du sud-Maroc entretiennent des relations au monde oasien en voie d’urbanisation, et développent des conceptions spécifiques à propos de l’eau, de la terre et de l’air.

Résumé de l’intervention :

Le changement d’échelle d’analyse et de mobilisation que requiert l’appréhension des bouleversements écologiques contemporains peut tirer profit du déplacement de regard que nourrit l’anthropologie. C’est dans cette optique que cette communication nous conduira dans la région du Souss, au sud du Maroc, une région berbérophone qui, bien que connaissant son lot accéléré de modernisations, demeure particulièrement attachée à un ensemble remarquable de conceptions mondaines ou cosmologiques inspirées d’un islam vernaculaire ou de la haute civilisation saharienne. Cette communication s’intéressera particulièrement aux conceptions déployées autour des éléments écologiques primordiaux que sont l’eau, la terre et l’air (l’atmosphère). Deux objets d’enquête nous en donneront l’occasion : la réhabilitation d’une source sacrée au cœur de la Médina de la cité-oasis de Tiznit, et l’activité prophylactique et magico-religieuse d’une herboriste vivant aux portes de la palmeraie de la même ville. Les deux objets se croisent inévitablement là où émerge une figure puissante et subtile de la fertilité qui maintient tendues autour d’elle toutes les questions conduisant de la vie à la politique, et vice-versa. Cette figure ouvrira un registre bien spécifique d’appréhension des rapports aux organismes vivants, et plus largement aux milieux de vie, registre fort éloigné des savoirs que véhicule habituellement le système cosmopolitique ayant émergé dans le contexte historique de la modernité occidentale.


10h20-10h40
Discutante : Audrey Richard-­Ferroudji
Audrey Richard-­Ferroudji est sociologue indépendante, associée à l'Institut Français de Pondichéry et à l'UMR G-EAU. Ses travaux de recherche portent sur la gouvernance de l'eau en France et en Inde.

 

Séance ouverte à tous !

 

A noter que cette conférence sera précédée d'un atelier le jeudi 24 mai (journée entière) autour de 5 présentations de travaux en cours ou publiés, sur la question des attachements aux lieux et à l'environnement et sur les différentes façons par lesquelles les habitants donnent une valeur à leur environnement (environmental valuations), dans une perspective de recherches en sociologie.

- François Bousquet : Attachements aux lieux, perception des risques et mobilités

- Léa Sébastien : L’attachement au lieu, vecteur de mobilisation collective ?

- Emmanuelle Cheyns : Des standards volontaires et mondiaux de durabilité aux attachements des populations riveraines des plantations de palmier à huile en Indonésie

- Audrey Richard-Ferroudji : Des attachements spirituels à l'environnement aux politiques environnementales - une perspective indienne

- Marc Breviglieri : Partir, quitter, se détacher (enjeux existentiels, questions migratoires)

Cet atelier aura lieu au Cirad, il est ouvert aux chercheurs en sciences sociales qui peuvent participer à la journée entière.

Merci de s'inscrire (format atelier, nombre de place limité) auprès de : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Plus d'informations à venir (programme, horaires).