NumeRev

Né de l'association entre Lise Verlaet (LERASS-Céric) et la MSH-Sud, NumeRev est un projet de portail interdisciplinaire de ressources scientifiques numériques qui se donne également pour mission d'être un incubateur scientifique et un vecteur privilégié de science ouverte (open science ou open research).

Plus globalement, ce projet a pour ambition :

  • s’agissant du « numérique » et de l’« interdisciplinarité », de sortir des usages appauvris, de l’incantatoire ou encore de l’injonctif ;
  • d’envisager autrement et collectivement la démarche scientifique : administration de la preuve, écriture collaborative, exploration des domaines conceptuels (inter/trans-)disciplinaires, validation et évaluation de la connaissance, etc. ;
  • d’offrir un nouveau modèle de développement et de diffusion pour la production scientifique :
    • revues jusqu’à présent diffusées sur seul format papier ou désireuses d’exploiter plus en profondeur les potentialités du numérique,
    • édition numérique d’actes de colloque ;
    • collections scientifiques, etc.

Définition du projet

La concomitance des Humanités Numériques et du Libre Accès a globalement bouleversé le secteur de l’édition scientifique. En France, cela a favorisé l’émergence de plateformes telles que HAL, OpenEdition, Cairn.info, d’infrastructures comme Huma-Num, lesquelles forment des dispositifs informationnels incontournables pour les chercheurs en Sciences Humaines et Sociales. Dans les faits, cela s’est également traduit par l’essor d’une offre polymorphe, tant du point de vue des porteurs de projets (secteur public, privé ou coopération), que de celui des politiques éditoriales (portail de ressources, archives ouvertes, préprint, etc.), que de celui des politiques de diffusion (accès gratuit, subventionné, commercial ou hybride).

Le projet NumeRev entend s'inscrire dans cette dynamique, tout en proposant un cadre afin de la discuter, de la compléter là où des apories sont constatées, et de l’approfondir là où les outils actuels du numérique offrent de nouveaux horizons. Force est en effet de constater que, malgré ses incontestables réussites, le paysage numérique actuel des systèmes d’information liés à la recherche est encore loin d’exploiter, dans toute leur profondeur, les nouvelles potentialités du numérique; à tout le moins les initiatives en la matière apparaissent souvent dispersées et relativement désarticulées d’avec les pratiques contemporaines de la recherche (recherche sur projets, interdisciplinaire, ouverte sur les mondes sociaux…).

Ces systèmes tendent à privilégier les publications instituées et concourent à asseoir leur institutionnalisation. Hormis quelques initiatives locales et territoriales à l’instar Revel@Nice, peu de dispositifs jouent le rôle d’incubateur scientifique. C’est l’un des objectifs de NumeRev : conseiller et accompagner stratégiquement et techniquement les porteurs de projets de publications dans les phases de création et développement, ce notamment, à terme, afin d’accroître leur visibilité via des outils numériques adaptés conçus en fonction de critères scientifiquement pertinents.

NumeRev est en effet conçu comme un outil de gestion et d’organisation de la connaissance devant permettre, non seulement de faciliter les recherches d’information et de favoriser les éclairages interdisciplinaires, mais également :

  • d’accompagner ses utilisateurs dans leurs réflexions et raisonnements par une nouvelle forme d’éditorialisation des contenus, génératrice de véritables cartographies de connaissances (fonctionnalité « Domaines conceptuels ») ;
  • d’enrichir les contenus par l’apport des matériaux de recherche ayant nourri l’article (fonctionnalité « Matériaux de recherche ») ;
  • de nourrir le propos de l’article par l’adjonction de commentaires semi-ouverts et modérés (fonctionnalité « Écrilecture contributive ») ;
  • de renouveler et revaloriser les processus de collaboration et d’évaluation scientifiques (procédures « Preprint » et « Open peer review »).

En somme, il s’agit là d’un véritable projet de connaissance qui, en ce sens, constitue tout à la fois un objet de recherche, collectif et dynamique, sur la recherche scientifique et ses acteurs, et un médium réellement innovant de valorisation, en profondeur, de la démarche scientifique.