Électricité naturelle : questions, données, enjeux

Équipes-projets
Date: 29 novembre 2017 09:00

Lieu: MSH Sud, Site Saint-Charles 2 (arrêt de tram ligne 1 "place Albert Ier"), salle 009

Coordination Marie-Agnès Courty et Marc Conesa 

Le GIEAN vise à mettre en synergie les compétences de communautés pluridisciplinaires pour traiter d'un thème de recherche original : l'impact sur l’homme et son environnement de l’électricité atmosphérique. Ce phénomène naturel affecte toutes les sociétés à travers la qualité de l’air, puis les changements climatiques avec des effets à court, moyen et long termes de nature économique, sociale et culturelle. Les savoirs convoqués sont ceux de l’histoire, l’anthropologie, l’archéologie, la philosophie, la sociologie, la littérature, la physique, les géosciences, les sciences environnementales, la biologie et les sciences médicales.

Au quotidien, avec près de 100 décharges par seconde, les éclairs, la foudre, et les processus d'électrification naturelle frappent la terre sans que leur rôle sur l'atmosphère par la production de nanocomposites métal-carbone à base d'aérosols ne soit pris en compte dans les scénarios du changement climatique. L'impact de ces nanomarqueurs de l'électricité sur le climat, le monde minéral et les organismes vivants, particulièrement l'homme, reste ignoré. Le GIEAN se propose de coordonner une approche globale des effets de l'électrification naturelle en vue d'alerter les communautés scientifiques et la société sur les risques encourus par ces phénomènes.

 

Email
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.